Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Échange 23 : Comment renforcer un échange multidirectionnel lors d’Ethnopoly ?

Participantes et participants

  • Kerstin Knopf
  • Renaud Gaillard
  • Wanda Caron
  • Autre

Initiatrice : Kerstin Knopf

Discussion  

Aujourd’hui, Ethnopoly permet aux personnes qui tiennent des postes de partager leur culture avec les enfants. Ceci est une présentation unidirectionnelle et non pas un échange. Nous pensons que les enfants ont leur propre richesse culturelle qui pourrait permettre un échange multidirectionnel (élèves-parents-écoles/enseignants-accompagnants/hôtes-etc.). Cela nous semble important pour les raisons suivantes :

Objectifs :

  • Apprécier et reconnaître la richesse culturelle des participants
  • Reconnaître la potentielle multiculturalité des participants
  • Réconcilier les enfants avec leur propre appartenance
  • Faire prendre conscience de l’autre et l’accepter
  • Faire prendre conscience des différentes facettes culturelles de chacun
  • Faire prendre conscience de ce que les enfants peuvent apporter eux-mêmes
  • Valoriser les compétences

Comment ? Quelques idées :

  • Donner une suite à la journée du jeu. Élargir la journée. Ex : Une semaine sur le thème de la multiculturalité sous forme d’atelier. Ex : écriture, musique, cuisine, géographie, etc.
  • Une des possibilités serait de laisser les enfants élaborer et animer les ateliers.
  • Laisser les enfants présenter leur culture d’origine (par groupe, degré…)
  • Réaliser une fête multiculturelle
  • Identifier les besoins des enfants : qu’est-ce qu’ils aimeraient partager ? Comment se représentent-ils leur propre multiculturalité ? Leur appartenance ? Les facettes de vie ?
  • Inviter les parents à visiter avec leurs enfants les différents ateliers.
  • Favoriser le dialogue parents-enfants (jeu, rallye, quiz sur le thème de l’appartenance)
  • Inviter à co-construire les « présentations » entre parents afin de créer une relation qui va au-delà de l’appartenance par la mutualisation des objectifs
  • Provoquer l’échange en identifiant ce que l’on a en commun (au lieu de focaliser sur la différence)
  • Utiliser l’approche EOL (éveil aux langues)
  • Inciter les accompagnants à dialoguer sur la culture avec les enfants
  • Proposer un parrainage entre grands et petits dans l’élaboration des présentations