Fribourg 2011

 

Ethnopoly Fribourg 2011

Ici vous trouverez toutes les informations concernant le projet. Les différents chapitres peuvent être ouverts en cliquant sur les titres.

D'un coup d'oeil

Lieu et date:
Fribourg, quartier du Schoenberg, samedi 21 mai 2011

Organisé par:

Personne(s) de contacte:

  • Anne Modliar

Détails

Participants:
15 enfants de différentes âges qui habitent au quartier du Schoenberg (insription libre, pas par les écoles)

Postes:
6 différents postes:

  • Riz du Cambodge
  • Parcours des sens entre l’Italie et la Suisse
  • Histoire du Portugal
  • Récit d’une adoption au Sénégal
  • Jeu du Congo
  • Danse traditionnelle
  • palestinienne

  • Jeu de carte
  • macédonien

Comité d’organisation:
1 Coordinatrice professionelle rémunérée (Croix-Rouge) et une dizaine de bénévols entre 20 et 30 ans.

Budget:
Dépenses: 5’823 Frs., dont environ 50% pour le salaire de la coordinatrice et 40% pour T-Shirts, casquettes etc.

Revenues: 7’200 Frs.
Principaux financeurs : Canton, ville de Fribourg, Croix-Rouge suisse

Règles du jeu:
Groups de 4 à 5 enfants, 1 accompagnateur bénévol par group. Parcours fixé à l’avance.

Activités supplémentaires:
Apéritif à la fin oû chaque participant a reçu un diplôme Ethnopoly.

Conclusions

Points forts du projet Ethnopoly permet de mettre  en contact les habitants d’un même quartier et favorise les rencontres :  
  • Les personnes migrantes ont eu l’occasion de se présenter et de faire connaître leur pays d’origine et leur culture par elles-mêmes, de manière positive.
  • La dimension ludique du rallye suscite l’intérêt des enfants. La forme particulière de ce jeu leur permet de s’ouvrir à d’autres cultures et d’acquérir de nouvelles connaissances tout en s’amusant.
  • De leur côté, les bénévoles qui ont accompagné les groupes ont découvert et appris de nouvelles choses en même temps que les participants. Points à améliorer Les points à améliorer sont surtout liés à l’organisation du jeu. Sans connaître le nombre de participants à l’avance, il est très difficile pour les organisateurs de fixer un nombre adéquat de postes à trouver, et de faire des préparatifs précis (nourriture, boisson, t-shirts,…). La collaboration avec les écoles, comme cela se fait dans les autres cantons qui ont réalisé Ethnopoly, nous semble aussi être primordiale. En effet, avec leur participation, le rallye aurait eu lieu un vendredi après-midi, et aurait concerné tous les élèves de 5ème ou 6ème primaire du quartier, c’est-à-dire plus d’une centaine d’enfants. Le nombre des élèves étant connu à l’avance, toute l’organisation s’en serait vue facilitée, et la portée du jeu nettement augmentée.

Documents à télécharger

Galerie de photos