Grand-Lancy 2015

 

Ethnopoly Grand-Lancy 2015

Ici vous trouverez toutes les informations concernant le projet. Les différents chapitres peuvent être ouverts en cliquant sur les titres.

D'un coup d'oeil

Lieu et date:
Grand-Lancy (Ecole En-Sauvy et Palettes), jeudi 21 mai 2015

Organisé par:

  • Direction de l’Ecole et trois enseignants de 7P Harmos
  • Association des parents (APEGL) –> avec un soutien financier de la Commune de Lancy

Personne(s) de contacte:

Site web du projet:
www.ethnopoly-lancy.ch

Détails

Participants:
Environ 120 enfants de 10-11 ans (6 classes de 7P harmos).

Postes:
24 postes chez des habitants de Gd Lancy pour une vingtaine de pays: Allemagne, Brésil, Mexique, Canada, Colombie, Côte d’Ivoire, Danemark, Equateur, Pérou, Portugal, Roumanie, Suisse, Venezuela, Luxembourg, Kosovo. Les enfants ont mangé diverses spécialités culinaires, ont appris à saluer dans diverses langues, écouté/joué des musiques propres à chaque pays/régions, ont retrouvé les différents pays sur la carte du monde, ont appris des choses importantes de la culture du pays du point de vue (subjectif) de l’hôte. Les enfants avaient un petit passeport sur lequel écrire leurs impressions, ce qu’ils apprenaient. Ceux-ci ont été utilisés pour la séquence témoignage pendant la soirée. Les hôtes et accompagnants, et les enfants, ont été invités pour écrire leurs témoignages sur des cartons qui ont constitué un arbre géant Ethnopoly a posé au mur de l’Ecole.

Comité d’organisation:
Une dizaine de personne (représentants des Ecoles et des parents) pour 3 à 4 réunion de comité élargi aux deux écoles, puis 2,3 réunions par sous-groupe, chaque fois mixte (école-parents) pour affiner la mise en œuvre. L’identification des personnes hôtes est le poste qui prend le plus de temps et requiert le plus d’attention.

Budget:
1500 francs. Apéro offert. Buffet canadien constitué par les parents des enfants participant et complément repas offert par Lancy. Appui de jeunes pour la pose des tables.

Règles du jeu:
Nous avons opté pour un Ethnopoly sans compétition, c’est à dire sans points ! Les enfants ont comme objectifs de voyager dans leur quartier et de découvrir leurs hôtes et de poser des questions sur leur culture, leur vision du monde. Ils ne sont pas notés, l’accompagnant s’assure que les visites se déroulent dans la bonne humeur et le respect des gens. Les enfants sont dans un autre état d’esprit et n’ont pas exprimé de frustration par rapport à ce choix initial. Ils sont tous très heureux de cette journée et en font spontanément la promotion.

Activités supplémentaires:
Avant : les enseignants ont expliqué aux enfants le jeu et leur ont demandé d’en parler autour d’eux pour recruter des hôtes et accompagnants. Pendant : cette année un temps a été planifié pour préparer des témoignages (enfants, hôtes et accompagnants). Cela a permis de remplir un livre d’or et de préparer une présentation brève devant les parents le soir même. Après : aucun lien direct n’existe pour l’instant entre les apprentissages scolaires et Ethnopoly. Lors du bilan 2014, les enseignants ont cependant exprimé leur intérêt de mieux articuler Ethnopoly avec les matières étudiées en classe.

Déscription brève

Ethnopoly Gd Lancy est un projet qui s’inscrit dans le programme scolaire des enfants scolarisés en 7P H dans 2 établissements de la Commune. Il complète le rallye culturel qui est organisé en 6P et qui fait découvrir aux enfants les œuvres d’Art de la commune.
Il concerne environ 60 à 70 élèves à l’Ecole de En Sauvy et 60 à 80 élèves à l’Ecole des Palettes. Il touche également une cinquantaine d’adultes pour la préparation (organisateurs, hôtes, accompagnants). La Direction des Ecoles, les parents d’élèves (via l’Association des parents) et la Mairie sont parties prenantes dans l’organisation.
Ethnopoly se déroule sur un jour d’Ecole. Il vise à mettre en contact les élèves de l’Ecole avec des personnes du quartier issues de diverses cultures afin de leur présenter les différentes facettes de la population locale et de renforcer les liens de proximité entre enfants et parents au-delà du cercle habituel. Ce jeu permet aussi aux parents participant comme hôte de valoriser leur origine et de conforter leur position dans la société locale. Et aux autres participants notamment les enfants de porter un autre regard sur leur propre identité et sur celle des autres personnes de la communauté. Les tabous ou préjugés s’envolent aisément au contact direct des gens!

Conclusions

Tout s’est très bien déroulé cette année.
Mais des améliorations peuvent encore être apportées dans la rationalisation de la préparation (encore moins de réunions) et dans l’intégration du jeu dans le processus d’apprentissage des enfants en amont et après le jeu.

Projets apparantés