Seujet-Necker 2014

 

Ethnopoly Seujet-Necker 2014

Ici vous trouverez toutes les informations concernant le projet. Les différents chapitres peuvent être ouverts en cliquant sur les titres.

D'un coup d'oeil

Lieu et date:
Parc du Seujet à Genève, 14 juin 2014

Organisé par:

  • Etablissement Seujet-Necker
  • Unité d’Action Communautaire
  • Association de Parents d’Elèves
  • Association Le Terreau

Personne(s) de contacte:

Détails

Participants:
Environ 217 élèves des écoles Seujet et Necker, ayant de 4 à 12 ans.

Postes:
Il y avait 46 postes, dont 25 nationalités différentes et 16 institutions, associations et commerçants du quartier. Sénégal : techniques de portage du bébé

Danemark : présentation des vikings puis du Danemark contemporain

Catalogne : présentation des fêtes de l’année

Zambie : construction de voitures en matériel de récupération

Roumanie : légendes et réalités autour des vampires

Vietnam : apprendre à manger avec les baguettes Brésil : découvrir la biodiversité de la forêt amazonienne Et bien d’autres encore !

Comité d’organisation:
10 personnes, réparties en 4 sous-commissions de travail : budget, règles et logistique du jeu, gestion des participants et fête. Des réunions mensuelles réunissaient ces 4 souscommissions.

Budget:
24’000.- dont 15’000.- de budget participatif, 2000.- de subventions de la Ville sous forme de gratuité pour la location de salle et l’utilisation du domaine public. Le reste étant couvert le Bureau de l’Intégration des Étrangers (BIE)

Règles du jeu:
Les groupes avaient un secteur et un premier poste imposés, puis ils étaient libres de choisir leur itinéraire. Les équipes pouvaient gagner 3 points par poste et leur accompagnant pouvaient à la fin du jeu leur en accorder 3 de plus pour valoriser l’ambiance d’entraide dans le groupe. Les points de toutes les équipes étaient ensuite additionnés. Le but était, qu’en collaborant tous ensemble, ils dépassent le seuil de 1000 points. Ils pouvaient ainsi gagner un prix surprise collectif (séance de cinéma en plein air quelques mois plus tard, pour offrir un nouveau prétexte à la rencontre).

Activités supplémentaires:
Investissement des enfants dans les préparatifs (affiche de l’évènement, choix des noms d’équipe et illustration, décorations pour la fête du soir- poupées costumées, drapeaux…), danses sénégalaises préparées avec le parascolaire, retour en classe sur les choses vues et apprises pendant le rallye. Un travail à visée interculturelle sur les contes sera mis en route l’année scolaire prochaine.

Déscription brève

Objectifs
  • Créer et renforcer le lien entre l’école et son environnement en réunissant les différents acteurs du quartier autour d’un projet interculturel
  • Faciliter l’intégration des familles dans l’école et le quartier
  • Valoriser l’enfant dans sa culture et créer un environnement harmonieux pour ses apprentissages en favorisant une meilleure intégration de tous
  • Mettre les enfants en contact avec la richesse des différents métiers, organisations et associations présents dans le quartier
  • Offrir aux enfants un complément concret au travail fait dans l’établissement autour des différentes cultures présentes dans l’établissement     
Contexte   
Le quartier
Les deux écoles, du Seujet et de Necker, sont situées dans la zone géographique de Saint-Gervais. Historiquement très investi, il y est maintenant pourtant difficile de sentir une identité de quartier. Celui-ci est en effet devenu davantage un axe de passage entre les quartiers alentours, qu’un lieu de vie pour ses habitants. En 2012, un espace d’accueil, la salle du Terreau, a été ouvert pour offrir aux enfants des activités hors temps scolaire, Saint-Gervais étant jusqu’alors dépourvu de Maison de Quartier. Une collaboration a donc débuté entre les animateurs et les écoles. Le projet Ethnopoly est né de cette collaboration avec eux, mais aussi avec celle d’autres acteurs prenant part au Conseil d’établissement (COET) tels que l’Association de Parents (APESN) et l’Unité d’Action Communautaire (UAC). Ethnopoly répond ainsi à la volonté commune de faire vivre le quartier et de renforcer les liens entre ses habitants autour de l’institution scolaire.   
Les habitants
Les écoles du Seujet et de Necker accueillent une population d’enfants très cosmopolite, reflet de la diversité culturelle présente dans le quartier. Ethnopoly est l’occasion donnée à chacun de parler par lui-même de ses origines, de sa culture, de sa langue, de sa religion aux enfants du quartier. Un tel projet contribue à une ouverture sur les différences interpersonnelles et au développement de la connaissance de l’autre, avec l’espoir d’engendrer davantage de respect mutuel.   Des rencontres hors murs scolaires
Ethnopoly offre l’opportunité aux enfants de se rendre chez l’habitant et de vivre ainsi une expérience concrète de relation humaine, ancrant ainsi les apprentissages scolaires dans le réel.

Conclusions

A bien fonctionné   
  • Logistique anticipée (noms des groupes donnés aux élèves à l’avance, suffisament de monde pour accueillir les enfants et les accompagants au départ, délimitation claire de la zone d’accueil avec un panneau pour que chaque groupe se rassemble…)
  •  Organisation de réunions un mois avant pour informer les accuillants et les accompagnants.     
A améliorer   
  • Dans la recherche des hôtes, encourager les personnes suisses à présenter leur canton, la Suisse…
  • Afficher les listes des élèves et leur nom d’équipe en grand format à l’accueil, pour les autonomiser au moment de leur arrivée sur place.

Documents à télécharger

Galerie de photos