Charmilles 2013

 

Ethnopoly Charmilles 2013

Ici vous trouverez toutes les informations concernant le projet. Les différents chapitres peuvent être ouverts en cliquant sur les titres.

D'un coup d'oeil

Lieu et date:
Quartier Saint-Jean (Genève), vendredi 3 mai 2013 de 13h à 16h

Organisé par:

  • Une commission du Conseil d’établissement de l’établissement d’école primaire des Charmilles. (Le conseil d’établissement est composé de représentants d’enseignants, de parents d’élèves, du directeur, d’une représentante de l’ass. de parents d’élèves, d’une représentante de l’unité d’action communautaire de St-Jean – Charmilles.)

Personne(s) de contacte:

Détails

Participants:
93 élèves de 10 à 12 ans pour le jeu lui-même, 12 parents d’élèves, 21 partenaires sociaux du quartier, 20 accompagnants dont une majorité de parents d’èlèves, 5 enseignants, 2 représentantes de l’Unité d’action communautaire, le directeur d’établissement. Soit un total de participation directe de 154 personnes, plus la participation des 8 autres classes de l’école à la fête par des activités culturelles (atelier langues, atelier musique, confection du goûter, participation à l’apéritif festif de fin de journée), plus participation à l’apéritif festif de fin de journée de tous les parents d’élèves de l’école qui le souhaitaient.

Postes:
24 postes, 12 pays représentés.

Confection d’atours pour le carnaval de Bâle, préparation de petites collations, danse, apprendre à manger avec des baguettes, apprendre des mots d’une autre langue par le mime, apprendre des chansonnettes en espagnol après en avoir découvert l’histoire par une mise en scène, apprendre la géographie d’un pays, découvrir les spécialités de différents pays par des quiz, utiliser un orgue.

Pas lié aux postes : apprentissage de formules de politesse en espagnol, préparation de tresses pour le petit-déjeuner, pratique d’instruments de musique.

Comité d’organisation:
8 personnes étaient dans le comité d’organisation. Chacun avait des tâches bien précises, réparties comme suit :

  • Contact avec les parents d’élèves
  • Contact et visite des partenaires sociaux du quartier
  • Gestion fiches d’inscription
  • Préparation des flyers et des courriers aux parents d’élèves et aux partenaires
  • Préparation des consignes et des brochures d’accompagnent des groupes d’élèves
  • Répartition des postes proposés aux groupes d’élèves, définition de points en fonction de zones géographiques
  • Définition de critères de points
  • Préparation du budget prévisionnel détaillé pour le budget participatif de la ville de Genève
  • Demande de devis pour traiteur
  • Demande de devis pour casquettes
  • Demande de devis pour groupe de musique
  • Rassemblement du matériel technique nécessaire pour l’apéritif festif
  • Photos, film

Budget:
Budget : Fr. 3950.–

Sponsor : ville de Genève, budget participatif (condition : toute l’école – enseignants et élèves – les parents d’élèves et les partenaires principaux du quartier sont impliqués dans le projet)

Règles du jeu:
Gain de points : politesse, écoute, participation + distance parcourue d’un poste à l’autre (changement de zone géographique) + choix d’un poste « bonus » (postes dont les titres sont les moins attractifs, en effet sinon chaque équipe pouvait choisir ses postes)

Activités supplémentaires:
Les élèves qui participaient directement à l’ethnopoly ont pique-niqué ensemble avec leurs enseignants avant le jeu.

Les élèves des plus petites classes ont préparé un déjeuner (tresse), suivi des ateliers de langue et de musique.
Tous les élèves, parents d’élèves, enseignants de l’école et les accompagnants et partenaires ayant tenu un poste ont été invités à un apéritif en musique pour clôre la journée
Les élèves de 7P (10-11 ans) ont rédigé chacun en classe un texte présentant leur appréciation de l’événement, ce qu’ils ont aimé, ce qu’ils ont moins aimé.

Déscription brève

Ethnopoly Charmilles a choisi de coupler la découverte de cultures différentes à la découverte de quelques métiers. Le choix des grandes classes de l’école primaire est lié à l’intention  d’ouvrir le champ d’intérêt des enfants à leur environnement en vue de développer leur sensibilité à la diversité en faveur de leurs choix pour leur avenir.   L’école avait besoin de se rapprocher des parents d’élèves d’origine étrangère, sachant que 54 nationalités sont représentées dans cette école.   Cette démarche s’inscrit dans une démarche générale de rapprochement avec les personnes de langue étrangère (mise en place d’une équipe de parents-ressources à l’attention des autres parents, et proposition du conseil d’établissement de faire l’intermédiaire pour mettre en contact des familles autochtones avec des familles nouvellement arrivées en Suisse), ceci depuis l’année précédente.   Pays représentés par les postes proposés lors de cet ethnopoly :   Vietnam, Suisse dont Suisse allemande, Italie dont Sicile, Indonésie, Géorgie, Tunisie, Kenya, Albanie, Kosovo, Espagne, Portugal, Orient (festival du film oriental)   Métiers représentés : Polices cantonale et municipale, travail social en maison de quartier, art-thérapeute, monitrice d’eutonie, enseignant de cirque, enseignante d’expression créatrice avec matériaux naturels, organiste   Autres résultats que ceux qui sont mentionnés plus haut :   Tous les partenaires du quartier qui ont été approchés ont accepté de participé en tenant un poste, sauf une travailleuse sociale hors-murs qui a eu un empêchement de dernière minute. Un seul poste a déçu les participants par un manque de préparation. Sinon les participants à l’organisation n’ont eu que des échos positifs   Une synergie positive pour de futures collaborations s’est instaurée entre les enseignants, les représentants de parents d’élèves et l’Unité d’action communautaire.     Remarques de personnes ayant tenu un poste   Positif :
  • nous avons été avertis de l’événement suffisamment à l’avance (8 mois)
  • le fait que les enfants puissent choisir les postes a certainement renforcé leur motivation, car ils se sont tous montrés très intéressés, enthousiastes
  • ce poste est ma manière de donner à mon tour aux habitants, face à tout ce que le quartier m’offre dans mon activité professionnelle
  • des personnes de l’école se sont déplacées pour nous remercier le jour-même
  • j’ai rencontré des enfants que je n’avais pas revu depuis des années   
Bémols :
  • les grandes distances choisies par des groupes étaient embêtantes, ils n’avaient pas le temps de visiter autant de postes que les autres
  • le temps à disposition était un peu court pour l’activité que je présentais (enseignant de cirque)

Conclusions

Oubli :   
  • Nous n’avons pas, comme prévu, distribué de fiche d’évaluation au moment de l’événement     
Délais :  
  •  Le budget participatif rend sa décision seulement une semaine avant l’événement (stress !). La direction de l’unité d’action communautaire a donc dû se positionner pour financer une partie du projet en cas de refus, sachant que le refus aurait été partiel.     
Succès :    
  • Presque tous les groupes ont pu visiter 5 postes
  • Les personnes qui tenaient un poste sont toutes ravies de l’expérience et s’annoncent tout-à-fait d’accord de tenir un poste au prochain ethnopoly